Neuberger Berman – Comité d’allocation d’actifs : Perspectives à 12 mois, mars 2020

 

 

Commentaire

Par Erik L. Knutzen, CIO Multi-Asset Class chez Neuberger Berman

Comité d’allocation d’actifs : Perspectives à 12 mois – Mars 2020

Paris, 27 mars 2020 – Un choc de croissance sévère génère du risque à court terme sur les marchés tandis que des opportunités à moyen terme apparaissent. L’environnement change rapidement et nous continuerons à affiner et à actualiser notre point de vue à mesure que la situation évoluera.

Le choc de croissance

  • Le monde est confronté à une série de fermetures économiques afin de contenir l’épidémie de COVID-19.
  • Selon notre scénario de base, le nombre d’infections atteindra probablement son pic aux États-Unis d’ici mai/juin.
  • Il est néanmoins rassurant de voir une baisse des nouveaux cas détectés en Chine.
  • La guerre des prix sur le marché du pétrole a exacerbé l’impact déflationniste du virus et a augmenté le stress sur le marché du crédit.

Point sur l’économie

  • Nous nous attendons à une récession mondiale et notamment à de graves chocs de croissance à court terme aux États-Unis et dans les autres pays touchés par l’épidémie, les petites entreprises et les consommateurs étant les plus directement touchés.
  • Les banques centrales sont très proactives pour stabiliser les marchés et fournir des crédits aux entreprises, mais la politique monétaire pourrait ne pas apporter un soutien suffisant aux secteurs les plus touchés.
  • Les autorités budgétaires commencent à mettre en place des mesures de relance ; des programmes massifs et ciblés seront nécessaires pour faire face à ce choc de croissance.
  • Une fois la crise sanitaire passée, la demande pourrait toutefois se redresser.
  • Notre scénario de base prévoit donc une baisse à deux chiffres du PIB américain au deuxième trimestre, en rythme annualisé, suivie d’une éventuelle reprise plus tard dans l’année, ce qui donnerait une croissance de 2 % ou moins pour l’ensemble de l’année 2020.

Point sur les marchés

  • Nous devrions connaître une longue période de volatilité jusqu’à ce que le nombre de personnes infectées par le virus atteigne son pic aux États-Unis, que la liquidité revienne sur les marchés crédit et que les principales mesures de relance soient clairement établies.
  • Au niveau des bénéfices, une baisse de 25 à 35 % pour 2020 nous semble réaliste ; selon nos prévisions, le S&P 500 pourrait atteindre un plancher à 2 000.
  • Les taux d’intérêt resteront probablement bas plus longtemps, les banques centrales maintenant des taux directeurs à zéro voire plus bas.
  • Nous nous attendons à ce que le crédit subisse une pression continue à court terme jusqu’à ce que les conditions de liquidité s’améliorent.

Mise à jour de notre Comité d’Allocation d’actifs au 27 mars 2020

  • À très court terme, la gestion des risques et la diversification constituent selon nous un enjeu primordial.
  • Une fois que nous avons atteint le pic du nombre d’infections, nous favorisons une exposition aux actifs plus risqués en privilégiant la qualité et le rendement.
  • Le crédit Investment Grade dispose selon nous du meilleur profil de rendement ajusté au risque.
  • En ce qui concerne les actions, nous surpondérons les actions de grandes entreprises américaines.
  • Les marchés émergents paraissent vulnérables, mais il existe néanmoins des opportunités spécifiques à certaines régions.
  • La guerre des prix sur le marché du pétrole risque de se poursuivresur 12 à 18 mois, mais les actions menées sur l’offre américaine, la reprise de la demande et le retour à la moyennepeuvent générer une améliorationà moyen terme.
  • Les stratégies alternatives peuvent être d’importants facteurs de diversification car la volatilité reste élevée, mais elles peuvent se faire distancerlorsque les marchés commenceront à se redresser.
  • Le non coté, actuellement au point mort, dispose d’importants niveaux de « dry powder » (capitaux en réserve) qui donneront aux gérants (GPs) des marges de manœuvre pour soutenir les entreprises en portefeuille et chercher à tirer avantage des dislocations du marché.

À propos de Neuberger Berman

NeubergerBerman, fondé en 1939, est une société de gestion indépendante et détenue par ses salariés. La société gère une gamme de stratégies – incluant des stratégies actions, fixedincome, quantitatives et multi-asset class, des fonds de privateequity et des hedgefunds – pour le compte d’institutions, de conseillers et d’investisseurs individuels dans le monde entier. Avec des bureaux dans 23 pays, l’équipe de NeubergerBerman compte environ 2 100 professionnels. Sur cinq années consécutives, la société a été désignée Best place to work par Pensions &Investments dans la catégorie gestion financière (entreprise de plus de 1 000 salariés). Constante, stable et centrée sur des objectifs de long terme, la société favorise une culture d’investissement basée sur la recherche fondamentale et l’indépendance. Elle gère 339 milliards de dollars d’actifs pour le compte de ses clients au 30 septembre 2019.

Pour plus d’informations, veuillez visiter notre site Web : www.nb.com.

Avertissement

Ce document est fourni à titre d’information seulement et ne constitue en aucun cas des conseils en matière d’investissement, de droit, de comptabilité ou de fiscalité. Ce document est de nature générale et ne s’adressent à aucune catégorie d’investisseurs et ne doit pas être considéré comme une recommandation, un conseil en investissement ou une suggestion d’adopter ou de s’abstenir d’adopter une ligne de conduite en matière d’investissement. Les décisions d’investissement et la pertinence de ce document devraient être prises en fonction des objectifs et de la situation personnelle de l’investisseur et en consultation avec ses conseillers. L’information est obtenue de sources jugées fiables, mais il n’y a aucune déclaration ni garantie quant à son exactitude, son intégralité ou sa fiabilité. La société, ses employés et ses mandats peuvent détenir des positions de toute société dont il est question. Toutes les informations sont à jour à la date du présent document et peuvent être modifiées sans préavis. Les points de vue ou opinions exprimés peuvent ne pas refléter ceux de l’entreprise dans son ensemble. Les produits et services NeubergerBerman peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions ou pour tous les types de clients.

Ce matériel peut comprendre des estimations, des perspectives, des projections et d’autres « énoncés prospectifs ». En raison de divers facteurs, les événements réels ou le comportement du marché peuvent différer sensiblement des opinions exprimées. L’investissement comporte des risques, y compris la perte éventuelle du capital. Les placements dans des fonds de couverture et des fonds de capital-investissement sont spéculatifs et comportent un degré de risque plus élevé que les placements plus traditionnels. Les placements dans des fonds de couverture et des fonds de capital-investissement s’adressent uniquement à des investisseurs avertis. Les indices ne sont pas gérés et ne sont pas disponibles pour l’investissement direct. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs.

Ces documents sont publiés sur une base limitée par l’intermédiaire de diverses filiales et sociétés affiliées mondiales de NeubergerBerman Group LLC. Veuillez consulter le site www.nb.com/disclosure-global-communications pour connaître les entités spécifiques et les limites et restrictions juridictionnelles.

Le nom et le logo « NeubergerBerman » sont des marques de service déposées de NeubergerBerman Group LLC.

A destination exclusive de la presse.

Contact presse
Agence BDandP
Céline Bruggeman
01 76 21 81 12
cbruggeman@bdandp.com
Justine Gloaguen
01.76.21.81.13
jgloaguen@bdandp.com