Neuberger Berman – Les principales positions de notre stratégie obligataire flexible

 

 

Commentaire

Par Jon Jonsson, senior portfolio manager du fonds Global Investment Grade Fixed Income

Paris, le 16 janvier 2018

La synchronisation entre croissance mondiale et vigueur des marchés a permis de surmonter quelques doutes cruciaux. Comment les orientations extrêmes de la politique monétaire accommodante vont-elle finalement se détendre ? Les volets de stimulation économique pro-croissance du programme du Président Trump sont-ils toujours d’actualité ? Quand se matérialisera la hausse des rendements souverains prévue depuis si longtemps ? Quel est l’impact d’un aléa comme la Corée du Nord ?

Aussi perturbant que cela puisse paraitre, nous n’espérons pas une complète clarté sur ces questions à court terme, et nous pensons qu’il peut encore y avoir des réponses inattendues – comme la possibilité que le cycle économique mondial continue malgré tout de progresser.

En ce qui concerne l’action de la banque centrale, nous pensons que la réduction des bilans – resserrement quantitatif – devrait ajouter de la volatilité sur les marchés obligataires, tout comme l’augmentation du bilan de la banque centrale – assouplissement quantitatif – l’avait précédemment réduit. Dans cet environnement, nous réduisons le risque de crédit des entreprises dans nos portefeuilles car nous ne voyons pas de raisons pour un nouveau resserrement du spread. Parallèlement nous avons augmenté nos expositions aux marchés de taux et de devises car nous constatons d’importantes dislocations menant à des opportunités d’investissement attractives.

Voici ci-après les 4 principales positions de notre stratégie obligataire flexible :

Crédit européen

Le high yield européen continue à bénéficier de la forte reprise européenne et de la moindre sensibilité au changement de politique monétaire américaine, tout en profitant techniquement des acquisitions d’obligations investment grade de la BCE – diminuant les rendements et les spreads en dessous de l’univers ciblé. Les taux de défaut anticipés restent modérés, ce qui en plus d’une amélioration des fondamentaux, maintient l’attractivité des primes de risque offertes par les spreads de crédit high yield européen. Cela étant dit, nous couvrons actuellement de façon partielle notre exposition de 28% au crédit européen avec des produits dérivés (credit default swaps), réduisant l’exposition réelle au segment crédit car les valorisations sont de nouveau tendues et la volatilité pourrait émerger à la faveur de surprises de la part de la politique monétaire et de risque politique à l’horizon.

Spread dette souveraine à 30 ans USA vs Allemagne

Nous continuons à nous positionner sur une contribution à la duration d’un an environ sur le spread de dette souveraine à 30 ans entre les Etats-Unis et l’Allemagne. Le spread à 30 ans, offrant en moyenne 190 pbs au T1 s’est ensuite réduit en T2 jusqu’à atteindre 160 bps, car les dynamiques économiques comme la tendance du niveau d’inflation entre les Etats-Unis et l’Europe se ressemblent de plus en plus. Nous continuons de penser que ces niveaux sont nettement bouleversés dans leurs fondamentaux car le différentiel de taux de croissance entre les deux économies exprimés dans ce spread ne peut durer sur le long terme, en particulier avec de telles disparités entre les politiques monétaires des banques centrales. Tant que le spread ne converge pas davantage, cette position peut continuer à apporter au portefeuille un portage attractif.

Duration courte

Le portefeuille continue d’afficher une duration globale négative (-2 ans) car nous continuons à voir davantage d’opportunités avec la reflation constatée sur les marchés développés. Les rendements souverains historiquement bas que rencontrent les investisseurs aujourd’hui ne peuvent le rester indéfiniment dans un contexte d’amélioration des perspectives économiques, de hausse de l’inflation et d’une situation sur le marché du travail en constante amélioration. Il n’y a aucun doute que les banques centrales avancerons raisonnablement et avec douceur sur la voie d’une normalisation des taux. Mais il ya aussi peu de doute sur le fait que la concrétisation d’une croissance mondiale durable soutenue et une augmentation raisonnable de l’inflation sous-jacente produisent effectivement un changement important et généralisé dans la politique monétaire. Nous pensons que ce rythme de hausses de taux très progressif valorisé par les marchés est un objectif facile à atteindre, même si le rythme des hausses reste faible comme nous l’envisageons.

Obligations indexées à l’inflation

Nous maintenons une position de 15% en US TIPS, car nous croyons que l’économie américaine va se relancer davantage que la récente tendance de croissance mais restera en dessous des niveaux pré-crise. Les perspectives d’inflation vont se rétablir tant que le calendrier fiscal se maintient et la courbe des rendements US continue à refléter un cycle de hausses de taux plus clément qu’indiqué par la FED. L’inflation devrait tendre vers les 2% cible de la FED voire peut-être un peu plus. Nous pensons que la tendance en faveur de taux réels plus élevés se maintient pour les 12 prochains mois en raison de 3 facteurs : les prévisions positives sur la croissance économique, les perspectives de remontée de l’inflation et une augmentation des primes de risque.

Devises

Nous restons fondamentalement sous-pondérés sur le dollar canadien et le franc suisse. Notre analyse laisse penser que ces deux monnaies sont considérablement surévaluées, et nous croyons que l’environnement de marché actuel est propice à une dépréciation continue vers un juste prix.

Nous nous sommes positionnés de façon opportuniste sur la couronne norvégienne. Bien que conscients des perspectives économiques mitigées en Norvège, notre analyse suggère que la devise s’est trop dépréciée et est désormais sous-évaluée fondamentalement par rapport à son environnement économique et ses perspectives. De plus, le récent rally sur les prix de l’énergie soutient la balance commerciale norvégienne mais n’a pas encore impacté à la hausse la devise. Nous continuons de construire un portefeuille en  « relative value » et surveillons étroitement les données et les événements à risque sur le marché des devises.

DISCLAIMER

Ce document est à destination des clients professionnels uniquement.

Ce document est un outil promotionnel financier émis par Neuberger Berman Europe Limited qui est autorisé et réglementé par la Financial Conduct Authority («FCA») britannique et enregistré en Angleterre et au Pays de Galles, à Lansdowne House, 57 Berkeley Square, Londres, W1J 6ER. et est également un conseiller en placement enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission aux États-Unis et réglementé par la Dubai Financial Services Authority.

Ce fonds est un fonds sous-jacent de Neuberger Berman Investment Funds PLC, autorisé par la banque centrale d’Irlande conformément aux réglementations de la Commission Européenne de 2011 ((Undertaking for Collective Investment in Transferable Securities), telles qu’amendées. Les informations de ce document ne constituent pas un conseil d’investissement ou une recommandation d’investissement et n’est qu’un bref résumé de certains aspects clés du fonds. Les investisseurs doivent lire le prospectus et le document d’information clés aux investisseurs (DICI) disponibles sur notre site : http://www.nb.com/_layouts/www/legal-documents.aspx. Les objectifs d’investissement, l’information sur les risques, les frais et les charges comme les autres informations importantes concernant le fonds sont disponibles dans le prospectus.

Mention à destination des investisseurs en Suisse : Neuberger Berman Investment Funds plc est domicilié en Irlande comme société d’investissement à capital variable à responsabilité limitée selon la loi irlandaise, et le fonds sous-jacent est aussi autorisé par le Swiss Financial Market Supervisory Authority FINMA pour distribution auprès des investisseurs non qualifiés de ou venant de Suisse. Le représentant suisse et agent de paiement est BNP Paribas Securities Services, Paris, succursale de Zurich, Selnaustrasse 16, 8002 Zürich, Suisse. Le prospectus, le document d’information clés aux investisseurs, la notice et les statuts et les rapports semestriel et annuel sont disponibles gratuitement auprès du représentant en Suisse.

Ce document est fourni uniquement à titre d’information, et rien dans le présent document ne constitue un conseil en matière d’investissement, juridique, comptable ou fiscale, ni une recommandation d’acheter, de vendre ou de détenir un titre.

Nous ne signifions pas que cette information, incluant les informations apportées par des tiers, est exacte ou complète et ne doit pas être prise comme telle.

Aucune recommandation ou conseil n’est donné laissant entendre que telle ou telle stratégie est adaptée pour un investisseur en particulier. Chaque destinataire de ce document doit faire les recherches nécessaires pour arriver à une évaluation indépendante de l’investissement et doit consulter son propre conseil juridique, financier, actuaire, expert comptable, réglementaire et fiscal pour évaluer un tel investissement.

Il n’est pas assuré qu’un quelconque investissement dans des titres, des sociétés, des secteurs ou des marchés identifiés et décrits sont ou seront rentables.

Chaque point de vue ou opinion exprimé peut ne pas être celui de la société dans son ensemble.

Toutes les informations données le sont à la date du document et peuvent changer sans préavis.

Le fonds décrit dans ce document ne peut être proposé à la vente ou vendu que dans les juridictions et pour les personnes auprès desquelles l’offre et la vente sont permises. Le fond ne peut être promu que si cette promotion est faite conformément avec les réglementations et les règles juridictionnelles en application. Ce document et les informations contenues dans celui-ci ne doivent pas être diffusés aux Etats-Unis.

Les indices ne sont pas gérés et ne sont pas disponibles pour l’investissement direct.

L’investissement dans un fonds implique des risques avec la potentialité de risque au dessus de la moyenne, et n’est adapté que pour les personnes qui sont en situation de prendre ce genre de risque. Pour plus d’information, lire le prospectus disponible sur notre site : http://www.nb.com/_layouts/www/legal-documents.aspx.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des résultats présents ou futurs. La valeur des investissements peut baisser comme monter et les investisseurs peuvent ne pas retrouver les sommes investies. Les données de performances ne prennent pas en compte les commissions ou les coûts engagés pour l’émission ou la sortie des blocs.

La valeur des investissements libellés dans une autre devise peut monter et chuter à cause des fluctuations du taux de change en fonction des devises correspondantes. Des mouvements défavorables dans les taux de changes des devises peuvent avoir pour conséquences une baisse du rendement et une perte en capital.

La fiscalité dépend des conditions individuelles de chaque investisseur et peut être sujette à changement, il est recommandé aux investisseurs de chercher des conseils fiscaux indépendants.

L’investissement dans le fonds ne doit pas constituer une part significative du portefeuille d’un investisseur et peut ne pas être approprié à tous les investisseurs. La diversification et l’allocation de classes d’actifs ne garantissent pas un bénéfice ou une protection contre les pertes.

Aucune partie de ce document ne doit être reproduite d’une quelconque manière sans la permission écrite de Neuberger Berman Europe limited.

Le nom “Neuberger Berman” et le logo sont enregistrés comme des marques de services et propriété de Neuberger Berman Group LLC.

© 2017 Neuberger Berman Group LLC. All rights reserved.

Reference: 158284

À propos de Neuberger Berman

Neuberger Berman, fondé en 1939, est une société de gestion indépendante et détenue par ses salariés. La société gère une gamme de stratégies – incluant gestion actions, gestion fixed income, gestion quantitatives et multi-classe d’actifs, des fonds de private equity et des hedge funds – pour le compte d’institutions, de conseillers et d’investisseurs individuels dans le monde entier. Avec des bureaux dans 19 pays, l’équipe de Neuberger Berman compte environ 1 900 professionnels au 30 septembre 2017. La société a été désignée Best place to work 2016 par Pensions & Investments dans la catégorie gestion financière (entreprise de plus de 1 000 salariés).Constante, stable et centrée sur des objectifs de long terme, la société favorise une culture d’investissement basée sur la recherche fondamentale et l’indépendance. Elle gère 284 milliards de dollars d’actifs pour le compte de ses clients au 30 septembre 2017. Pour plus d’informations, veuillez visiter notre site Web : www.nb.com.

# # #

A destination exclusive de la presse.

Contact presse
Agence BDandP

Céline Bruggeman & Justine Gloaguen
01 76 21 81 12/13
cbruggeman@bdandp.com
jgloaguen@bdandp.com